Malatraix

Dernière mise à jour : 14 oct.



Un thriller avec les montagnes embrumées comme couverture et des personnages qui y font du trail, écrit en chapitres courts par une auteure suisse locale. Celui qui me connait un peu sait cela doit être un livre pour moi. Je suis tombée amoureuse des montagnes suisses depuis que j’habite ici, j’aime lire local et en plus je suis une vraie passionnée de la course à pied.

Comme je suis contente et honorée qu’Emmanuelle Robert, l’écrivaine qui habite sur la Côte, vienne rendre visite à notre association ETC. ! le samedi 19 novembre. C’est son premier roman, publié par Slatkine, et parce qu’elle l’a écrit pendant la pandémie, ses personnages doivent survivre la période entre deux vagues de COVID-19.

On déplore plusieurs morts sur les chemins de montagne, et c’est à la police vaudoise de résoudre l’énigme. Une chute en montagne, un accident ? D’autres accidents suivent. Et qui est cet homme qui habite en haut et qui tient un carnet ?

Les chapitres courts nous présentent les protagonistes et l’histoire se déroule comme une course à pied : parfois longue, parfois courte, parfois lourde et intense, parfois légère et amusante.

Une ambiance vaudoise et montagnarde m’a donné envie de le lire d’une traite. J’ai adoré et reconnu ses belles descriptions, comme :


Le regard revenait toujours au Léman d’un bleu profond, auquel les montagnes faisaient comme un écrin.


C’est exactement ce que je vois tous les petits matins en sortant pour aller courir.

Son style m’a beaucoup plu et j’ai hâte de découvrir comment elle a réussi ses débuts : la recherche, l’écriture, et bien sûr la publication chez Slatkine. Est-ce qu’elle a fait la course à pied tous les jours pendant l’écriture de son roman ?


Kristine


Malatraix

Emmanuelle Robert

Ed. Slatkine 2021








42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout